Théo Ceccaldi
KUTU

Hewan G/Wold : voix
Haleluya T/Tsadik : voix
Théo Ceccaldi : violon, arrangements, compositions
TBA : claviers, électronique
Valentin Ceccaldi : violoncelle, basse
Etienne Ziemniak : batterie

Véritablement saisi par la richesse et la puissance brute des voix traditionnelles Azmaris, aux ornementations aussi fines que vertigineuses, et fasciné par les rythmiques tribales où se joignent le Kebero, et la virtuosité du masenqo, violon éthiopien aux harmoniques naturelles tranchantes, après des mois d’écoutes et de recherches, une première résidence de rencontres est organisée sous l’impulsion d’Africolor et de l’Alliance française d’Addis-Abeba en septembre 2019.

J’y découvre alors toute la richesse de la jeune scène créative et explosive d’Addis : les chanteurs-vendeurs de chewing-gum exaltés du restaurant de viande crue Totot, les danseurs et percussionnistes en transe du minuscule Azmari Bet de Solomon, niché entre 2 nightclubs du très chaud quartier de Tchetchenia, les textes provocateurs de MC Kali ou BK Wayne, 2 MCs en amharique issus du superactif Ethios Hip-Hop Community. Et que dire des shows décoiffants du combo
éthio-rock Jano Band, de l’énergie débridée de leur deux envoutantes chanteuses Hewan G/Wold et Haleluya T/Tsadik, de la beauté rauque et brute des voix de Selamnesh Zemene et Nardos Tesfaw, tard dans la nuit au Fendika, centre névralgique des nuits fiévreuses d’Addis.

La foisonnante vie musicale éthiopienne impressionne, à l’image de la curiosité et l’ouverture tout terrain du jeune joueur de Masinqo Addis, des Jams enflammés du batteur Teferi Assefa, percussionniste et ethnologue ayant entrepris le projet fou de collecter les rythmes des 80 tribus éthiopiennes, de l’invitation de Mulatu Astatke à le rejoindre sur scène dans son club Jazz Village, pour quelques reprises acidulées d’éthio-jazz…

Je ne saurais lister le nombre d’artistes, musiciens, poètes, danseurs, de toutes générations; passionnants, ouverts, vivants, redoutables improvisateurs et performeurs, rencontrés en seulement 10 jours de pérégrinations à Addis.
Au cours de ces soirées musicales envoutées,
c’est le coup de cœur pour 2 voix qui se connaissent depuis 10 ans et se marient, s’entrelacent en contrepoint dans des volutes fines et virtuoses, ou dans des unissons rocailleux d’une pureté étincelante. Solidement ancrées dans les puissantes racines vocales azmaris, Hewan G/Wold et Haleluya T/Tsadik, les deux chanteuses que j’ai retenues sont
à la fois ouvertes aux musiques créatives, alternatives et constamment en recherche de nouveaux sons et de nouvelles inspirations.

Nous nous retrouverons à l’automne 2020 à Addis puis à Paris pour composer et finaliser un set tellurique et cosmique entre influences traditionnelles azmaris, furieuse transe electro-mystique, slam tonitruant et énergie punk. C’est bien dans une expérience physique et psychique, à la fois inédite et hypnotique, que nous convierons le public.

Théo Ceccaldi, Paris, octobre 2019