KIMKIMKIM

Roberto Negro : claviers
Théo Ceccaldi : violon
Julien Loutelier : batterie

KIMKIMKIM est un trio né de longues nuits fiévreuses à la Gare, nouveau spot de l’underground parisien, où tous les fantasmes sont permis. 
Durant ces soirées jubilatoires, munis d’un violon, de claviers et d’une batterie, ils y ont assouvi leur irréfrénable désir de transe, entre électro minimaliste et EuroDance 90. 
Par leurs sets totalement improvisés, mêlant énergie frénétique, timbres organiques et fougue psychédélique, cette machine à trois têtes distille une musique handmade addictive et hypnotique, où les corps en sueurs renouent à des sensations primitives et se libèrent, où la prise de risque et l’intensité sont maîtres mots. Un combo qui fait monter la température des salles de quelques degrés. Plusieurs degrés. Beaucoup degrés.